Quelle reconversion professionnelle pour une footballeuse ?

Il est légitime de s’interroger sur la reconversion d’une footballeuse professionnelle. En effet, une fois sa carrière de joueuse pro terminée, il va falloir se réorienter vers un nouveau métier, qu’il soit lié ou non au football professionnel.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’à part de très rares exceptions, devenir footballeuse pro est synonyme de carrière relativement courte. On parle d’une dizaine d’années pour les footballeuses les plus talentueuses. Durant ce laps de temps, comme nous l’avons vu dans la page qui parle du salaire des footballeuses, vous ne pourrez peut être pas flamber comme le font les footballeurs masculins. Peut être qu’un jour la rémunération d’une footballeuse pro approchera celle des hommes, mais le temps que cela arrive le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de prendre conscience dès maintenant que si vous passez pro, vous ne pourrez sans doute pas vivre sur votre salaire acquis durant votre carrière. La question se pose donc, une fois cette dernière terminée, de savoir quelle reconversion adopter. En fonction de votre notoriété dans le monde du foot et de vos contacts, deux solutions s’offrent à vous.

Une reconversion dans le monde du football


Si vous souhaitez continuer à travailler dans un contexte footballistique, vos contacts pourront vous aider à accomplir ce souhait (d’où l’avantage d’avoir un bon agent de footballeuse comme nous l’écrivions dans cet article). Les possibilités de postes sont relativement nombreux, et vous assurerons un bon revenu. Mais attention, les places sont rares et votre futur employeur décidera de vous prendre si vous avez une bonne image sur le terrain, tout le contraire de Elisabeth Lambert par exemple … Si votre attitude sur le terrain est positive, et si votre manière de parler est correcte, un poste comme commentateur sportif s’offrira à vous, que ce soit à la TV, ou à la radio. L’avantage est qu’en général, les médias préfèrent que le commentateur d’un match de foot féminin soit une femme, un avantage pour vous et une belle reconversion pour une footballeuse professionnelle !

Les footballeuses françaises aux Jeux Olympiques

Les footballeuses françaises aux Jeux Olympiques

Vous pouvez aussi travailler sur des médias online ou offline. Avez vous remarqué le nombre de sites qui parlent du foot féminin ? Ils sont de plus en plus nombreux, pour répondre à la demande des jeunes footballeuses. Vous pourrez donc faire partie de l’équipe éditoriale d’un site sportif ou d’un magazine papier spécialisé dans le foot.

Autre exemple de reconversion de footballeuse, devenir entraineuse d’une équipe de football. Vous connaissez le métier vu que vous l’avez pratiqué durant de nombreuses années, et votre talent n’est plus à prouver. Vous avez de très bonne connaissances en préparation physique, et même en élaboration de tactiques à mettre en place durant les matchs. Pour ce métier, les places sont très rares, il vous faudra donc surement batailler longtemps pour occuper un tel poste.

Une reconversion en dehors des terrains

Si vous ne désirez plus travailler dans le monde du foot, ou si la possibilité ne s’offre pas à vous, vos études effectuées avant votre carrière feront peut être la différence. Comme vous le disaient vos parents quand vous étiez plus jeunes, les études sont importantes. La réalité est assez difficile pour certaines, mais lors de la reconversion de footballeuse, un taux élevé d’anciennes joueuses redeviennent salariés d’entreprises, les montant des revenus de footballeuses n’ayant pas permis de vivre de sa passion sur le long terme. Il est donc indispensable pour vous si vous envisagez de devenir footballeuse pro, de continuer vos études en parallèle de la construction de votre carrière, et d’essayer d’avoir un diplôme, car c’est ce dernier qui vous permettra de rebondir lors de votre reconversion. Tous les métiers s’offriront donc à vous, et comme vous l’avait fait pour construire votre carrière de footballeuse, il faudra vous accrocher pour trouver un travail qui vous plaise. Si vous souhaitez garder un contact avec le foot, vous pouvez tenter votre chance au service des sports de votre commune par exemple, c’est un bon moyen de garder un pied dans le milieu en ayant une bonne stabilité professionnelle.


Même si cela peut paraitre trop tôt, il peut être intéressant de penser à « l’après footballeuse », pour 1) Éviter de tomber de haut, et 2) Faire en sorte de vivre de manière encore plus passionnée sa carrière !