Footballeuse professionnelle le régime alimentaire

Comme tous grands sportifs qui se respectent, l’alimentation des footballeuses professionnelles est encadrée par un nutritionniste, durant la saison de foot, afin de leur permettre d’atteindre la condition physique requise pour se déplacer sur le terrain de façon optimale avec l’endurance, la puissance, et la capacité de récupération qu’il faut. Le niveau de jeu du football féminin ayant vraiment évolué ces dernières années, il est donc nécessaire pour les joueuses d’être parfaite en tout point avant d’entrer sur le terrain. Un régime alimentaire spécifique est donc mis en place pour les footballeuses professionnelles.

Le régime « footballeuse professionnelle » est composé à plus de la moitié de glucides, qui forment le carburant principal pour fournir de l’énergie aux joueuses durant les 90 minutes qui composent un match. Les repas sont donc basés sur des aliments tels que le riz, les pates ou les céréales.


Vous pensez que les boissons sucrés et les sodas n’ont pas leur place dans l’équilibre alimentaire d’une footballeuse professionnelle ? Et bien à vous surprendre si ! Le sucre aide à alimenter le cerveau et elles en ont donc besoin, il fait partie intégrante de leurs performances. Mais attention à ne pas en abuser, comme toutes les bonnes choses il doit être utilisé de manière intelligente et dosé avec parcimonie pour ne pas être néfaste lors d’un match.

Quant aux lipides, ils représentent environ un tiers de l’alimentation d’une footballeuse professionnelle. Les sportives de haut niveau ont besoin des nutriments contenus dans les graisses végétales et animales. La footballeuse devra donc doser à part égale ces deux graisses utilisant par exemple de l’huile d’olive, ou en mangeant du fromage, de la viande, avec toujours cette idée de ne pas exagérer les doses et de contrôler son alimentation de footballeuse pro pour ne jamais tomber dans l’excès.

Les protéines sont souvent associées à la prise de muscle, elles feront donc partie du régime d’une footballeuse professionnelle, pour un peu moins d’un quart des apports totaux. Il est important que la footballeuse de haut niveau régule ses apports en protéines, pour éviter que l’organisme travaille trop et élimine le surplus, ce qui peut endommager les reins sur le long terme. Comme pour les lipides, la joueuse de foot devra donc jongler entre protéines animales et végétales. L’alimentation de la footballeuse sera donc composée entre autres de poissons, de soja, d’oeufs, de produits laitiers et aussi de viande rouge.

Camille Catala

Camille Catala


Certains entraineurs de footballeuses professionnelles décideront de conseiller à leurs joueuses de prendre des compléments vitaminés pour éviter toute carence en vitamines et en minéraux. Ces compléments, vendus en pharmacie, ne sont en rien du dopage et contribuent à maintenir la forme physique des footballeuses de haut niveau. En résumé, pour devenir footballeuse professionnelle, il vous faudra faire attention à ce que vous mangez et tenir un régime alimentaire digne d’un sportif de haut niveau pour ne jamais entacher vos performances sur le terrain.