Retrouvez nous aussi sur TikTok ! 🏆

Football féminin et tactique : quelles sont les différences avec les hommes ?

Les éliminatoires de la Fifa qui étaient initialement prévus en septembre 2020 pour la Coupe du monde de football féminine ont été reportés. Une occasion ratée de comparer comme à chaque compétition le football féminin et masculin. Même si à priori il n’existe aucune différence : même jeu, même temps de jeu, même nombre de joueurs, même tactiques utilisées et mêmes règles. Malgré tout cela, le football continue à faire face à des préjugés qui ont la dent dure. Comme par exemple ceux qui présentent le foot comme un sport fait uniquement pour les hommes et pour lequel les femmes ne sont là que pour applaudir. Ou encore que le football féminin soit ennuyeux à regarder et qu’elles n’ont ni la technique ni la maîtrise ni la puissance pour proposer un beau spectacle. Pourtant depuis quelques années, surtout depuis la dernière coupe du monde de 2019, les femmes ont prouvé encore une fois qu’elles étaient à la hauteur et qu’elles méritaient leur place sur le podium autant que leurs congénères masculins. Alors existe-t-il réellement des différences entre hommes et femmes dans le football ?

 

Différences physiques indéniables

 

Il y a en effet des différences entre l’homme et la femme qu’on ne pourrait contester même si on le voulait. Elles sont avant toute chose d’ordre physiologique. Généralement les hommes sont plus grands avec une masse musculaire plus imposante. Leur puissance et leur force de frappe est généralement plus forte que celle des femmes. Mais ce n’est pas une différence propre aux femmes uniquement. Il y a également, dans le football masculin, des hommes plus petits et plus frêles que leurs collègues qui pourtant arrivent à compenser ces faiblesses autrement. Alors outre ces différences physiques, peut-on en observer d’autres ?

 

Un jeu plus dans la tête

 
  • Le football féminin est moins brutal. Les joueuses ne cherchent pas forcément la confrontation avec leurs adversaires. C’est un jeu plus intellectuel, moins dans le un contre un. Elles ont un jeu de qualité et respectent plus la fonction et les arbitres. Donc moins d’agressions, de fautes dont la volonté est de faire mal, de tirages de maillots et de simulations. Pas le temps pour les chichis, c’est un sport de contacts, le jeu continue !
  • La stratégie de jeu est celle qui prime au dépend de la force physique et des coups bas. Les femmes jouent de façon plus dégagée, elles sont plus appliquées en général ce qui donne un football plus soigné. Par rapport à leurs collègues masculin, elles auront moins tendance à exagérer ou discuter les fautes, ce qui donne un football plus fluide et plus long dans son ensemble. 
  • Les femmes essayeront plus de comprendre leur jeu et entreprendront des initiatives en conséquence. Si elles trouvent leur place dans le groupe, elles accepteront plus facilement le leadership d’une autre joueuse dont la supériorité est clairement définie. Avant d’être des individualités, elles pensent à l’équipe d’abord et sont plus loyales. La victoire se veut collective avant tout ! 

Il ne faut pas oublier que comparer au football masculin, le football féminin a encore du chemin à parcourir. La dernière coupe du monde de football féminin en date est celle de 2019, et elle n’était que la 8ème depuis sa création alors que celle des hommes en était à sa 21ème édition en 2018. Les hommes sont par conséquent plus expérimentés, plus rapides et plus endurants de façon globale. Mais il faut tenir compte de leur ancienneté dans le jeu et du fait qu’ils ont eu le temps de se préparer, de s’entraîner et de s’améliorer au fil des années. Beaucoup de rencontres et de compétitions ont eu lieu et cela leur a permis de se mesurer à leurs adversaires. Il serait injuste d’être aussi exigeant envers des femmes qui viennent à peine de prendre leurs marques dans le football professionnel.

 

Même niveau tactique et technique

 
  • Malgré leur jeunesse en terme de savoir-faire, elles sont devenues néanmoins aussi performantes que les hommes au niveau tactique et technique et ce sur un temps d’adaptation plus court ! A chaque rencontre, le football féminin montre qu’il est capable et de plus en plus de supporters sont présents. Ceci amène de la visibilité et avec ça des investisseurs et des sponsors. Même s’il reste d’énormes progrès à faire à ce niveau là pour rattraper leurs homologues masculins. 
  • Les joueuses sont plus qualifiées, reçoivent un entraînement et une préparation physique, dans un cadre plus professionnel. Elles ont un staff plus étoffé et compétent. Certaines d’entre elles accomplissent des prouesses techniques. Elles ont globalement plus de précision dans leur jeu. Les passes sont maîtrisées et les frappes de plus en plus puissantes. On assiste réellement à un renouveau du football féminin.  
  • Il faut dire que les moyens mis en place lors des matchs internationaux ne mettent pas non plus en valeur leur jeu. Moins de caméras à chaque coin de terrain et de moins bonne qualité. Rien n’est mis en place pour faire briller les femmes quand elles jouent comme pour les hommes. Du coup on voit et ressent les actions forcément différemment !
  • Il ne faut pas non plus oublier les gardiennes qui sont des éléments très important. Elles ont pu évoluer de façon considérable ces dernières années. Une meilleure concentration, plus de ballons arrêtés et moins de buts encaissés, ce qui crée des matchs avec plus de suspens et moins d’écarts entre chaque équipe.

Avec toutes ces bonnes avancées on peut croire à un football féminin plus incroyable et spectaculaire encore d’ici quelques années et quelques coupes du monde. Cependant, il y aura toujours des grincheux pour le dénigrer et dire qu’il est inférieur au football masculin.


Soyez la première au courant des meilleures infos sur le football féminin !

Inscrivez-vous à notre newsletter ! ⚽️