Les meilleures infos sur le foot au féminin !

Les blessures les plus fréquentes dans le football féminin

Il y a quelques années, on pouvait affirmer un taux de blessures moins important dans le football féminin que dans le football masculin. Ce n’était sans compter la popularisation soudaine de ce sport auprès de la gente féminine. Des blessures principalement causées au contact des autres joueuses lors des matchs… Parfois similaires à celles des hommes mais pas toujours… On vous en parle plus en détail juste en dessous !


Anatomie différente, blessures différentes


Bien que les règles du jeu soient les mêmes pour tous, le football féminin ne se vit pas exactement de la même manière… Le corps de la femme possède quelques différences anatomiques qui se traduisent par des possibles lésions elles aussi différentes.

Dans les variantes les plus fréquentes nous retrouvons par exemple un ligament plus faible chez la femme qui est dû à une morphologie différente au niveau du bassin qui est plus large. Des ligaments plus souples et donc plus fragiles.

Le système hormonal aussi joue beaucoup, aussi bien dans l’émotionnel que dans le seuil de fatigue. Des études qui doivent être confirmées montreraient même une augmentation potentielle des ruptures du ligament croisé antérieur lors de la première partie du cycle menstruel. 

On peut ajouter à la liste une apparition de trouble du cycle hormonal, un déséquilibre alimentaire ainsi qu’un déficit de masse osseuse. La combinaison des trois est appelée « la triade de la sportive » et s’observe le plus souvent chez les footballeuses professionnelles.


Les blessures qui reviennent le plus dans le football féminin


Comme vous avez pu le lire, il est logique que dans les accidents les plus fréquents, la rupture du ligament croisé antérieur vienne se placer en haut du classement. Un risque 4 fois supérieur quand on le compare avec les hommes.

Voici en quelques points les autres lésions qui ont pu être observées. Du plus au moins fréquentes :


  • Rupture du ligament croisé du genou : le tacle est souvent responsable de ce genre de lésion.
  • Entorses de la cheville / du genou : dû à une mauvaise préparation physique ou comme expliqué plus haut à une souplesse du ligament trop élevée.
  • Commotions cérébrales 
  • Tendinites de la cheville / du genou

Prévention des blessures dans le football féminin


Les femmes sont de vraies guerrières, et malgré un taux de blessures qui semble avoir augmenté depuis ces dernières années, il semblerait que ce taux soit peu à peu en amélioration. Apprendre à se relever est une chose mais voyons ce qui pourrait être mis en place pour réduire ce genre d’accident à l’avenir.

N’employons pas les verbes « éviter » ou « supprimer définitivement » car comme dans tous les sports le risque zéro n’existe pas ! Le tout c’est d’y être bien préparé.


  • Ne supprimez jamais l’échauffement : indispensable dans la prévention des blessures !  

  • Travaillez le plus régulièrement possible votre équilibre dynamique !

  • Après une blessure, attendez d’avoir récupéré entièrement avant de vous remettre sur le terrain !

  • Protégez-vous de manière efficace à l’aide d’un bon équipement !

  • Travaillez aussi bien votre saut que la réception de celui-ci : la stabilité c’est la clé !

  • Tenez compte de votre fatigue, votre santé passe avant tout ! 

  •     …

Au moindre doute il est primordial de vous adresser à des professionnels qui sauront vous conseiller et vous encadrer dans vos entraînements en cas de potentielle blessure.

Aussi coriaces que les hommes, les femmes sont peu à peu tout aussi sujettes aux blessures que ces messieurs . Des maux qui malgré tout les poussent à se dépasser toujours plus, comme de vraies indestructibles !

Share on Social Media
Follow us on Social Media
Soyez la première au courant des meilleures infos sur le football féminin !

Inscrivez-vous à notre newsletter ! ⚽️