Les meilleures infos sur le foot au féminin !

Corinne Diacre, sélectionneuse de l’équipe de France

Une pionnière du football féminin

Corinne Diacre a commencé le football très jeune. A l’époque, ses parents essayaient de la dissuader de faire du football, ils considéraient que ce n’était pas un sport pour les filles. Elle évoluait au poste de défenseure centrale. En 1988, à l’âge de 14 ans, elle rejoint l’ASJ Soyaux, bastion historique du football féminin. Elle y jouera toute sa carrière. 

En 1993, à l’âge de 18 ans, elle joue son premier match pour l’équipe de France féminine de football. Elle sera, quelques années plus tard, capitaine de l’équipe. 

Corinne Diacre est considérée comme une pionnière dans la mise en lumière du football féminin. En effet, c’est un des piliers de la génération 2003, qui donnera un premier élan de popularité au football féminin en France. C’est la première fois que les Bleues participent à la Coupe du monde. Et c’est un peu grâce à elle puisqu’elle inscrit l’unique but face à l’Angleterre lors des qualifications. Les Françaises sont éliminées dès le premier tour de la Coupe du monde mais le pays découvre les Bleues et le football féminin. 

En 2005, Corinne Diacre quitte l’équipe de France à l’âge de 31 ans, après douze années en son sein. Mais, elle continue de jouer pour l’ASJ Soyaux malgré plusieurs propositions de clubs américains. En 2006, elle met fin à sa carrière de footballeuse, suite à une rupture des ligaments croisés du genou droit. 

Une belle carrière d’entraîneuse de football

Elle débute alors une carrière d’entraîneuse et entraîne l’ASJ Soyaux de 2007 à 2013. En 2014, elle devient la première femme à obtenir le Brevet d’entraîneur de football professionel. Ce brevet permet d’entraîner des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. 

En 2014, Corinne Diacre est nommée entraîneuse du club de Ligue 2 Clermont Foot 63. C’est la première fois dans l’histoire qu’une femme entraîne une équipe de football masculine de ce niveau. Sa nomination a un retentissement mondial et attire les médias du monde entier. Elle explique alors qu’elle n’en peut plus de répondre aux mêmes questions trente fois par jour et commence à être écoeurée des médias. En 2015, elle est élue meilleure entraîneuse de Ligue 2 par l’hebdomadaire France Football

Une sélectionneuse exigeante 

En 2017, Corinne Diacre est nommée sélectionneuse de l’équipe de France féminine de football. En 2019, elle participe à sa première Coupe du monde en tant que sélectionneuse. Elle mène les Bleues jusqu’en quarts de finale, où elles s’inclinent face aux Etats-Unis

Corinne Diacre est réputée pour sa rigueur et son exigence. Certains qualifient son management de “militaire” et le remettent en question. Depuis 2020, les médias racontent des tensions entre certaines grandes joueuses de l’équipe de France, notamment Amandine Henry, Eugénie Le Sommer, Wendie Renard ou Sarah Bouhaddi et leur sélectionneuse. La polémique est notamment montée d’un cran lorsque la gardienne Sarah Bouhaddi et la capitaine Amandine Henry ont critiqué publiquement Corinne Diacre. Elles décrivent un climat très négatif et une entraîneuse qui fait régner la terreur. 

La semaine dernière, la sélectionneuse a annoncé la liste des footballeuses sélectionnées pour les qualifications au Mondial de 2023. Et à la surprise générale, Corinne Diacre n’a retenu ni Amandine Henry, l’ancienne capitaine de l’équipe, ni Eugénie Le Sommer, la meilleure buteuse de l’équipe. On peut donc imaginer, à moins de 10 mois de l’Euro, que ces deux supers joueuses, ne porteront pas le maillot bleu. 

Share on Social Media
Follow us on Social Media
Soyez la première au courant des meilleures infos sur le football féminin !

Inscrivez-vous à notre newsletter ! ⚽️